Pénélope gate: l'arbre qui cache la forêt

Publié le par Arbre Droit

Tout fini par se savoir. François Fillon, qui comme le disent certains médias se présentait comme "le Monsieur propre" de la politique, c'est lui aussi fait nettoyer. Noter que sa coupe de cheveux aurait du nous mettre la puce à l'oreille.

 Mais si tout cela fait la joie des journaux et des réseaux sociaux qui peuvent se déchaîner sur ce "pauvre couple Fillon", il en ressort toutefois un énième cas de détournement de fond public par des politiques à leur profit où à celui d'un proche.

 En fait le problème dans cette histoire, c'est moins le fait que Pénélope Fillon ait reçu de l' argent, mais de savoir si elle le méritait. Un(e) attaché(e) parlementaire gagne de 1500 à 2000€/mois, Mme Fillon plus de 9000. Il semble normal, du fait de l'origine de cet argent, des fonds publics, que l'on sache d'où vient cette différence de traitement. A l'heure où beaucoup de débats traitent du " à travail égal, salaire égal", rien d'anormal de demander une explication. Il est à noter qu'elle gagnait plus  que son sénateur de mari qui lui touchait, comme les 348 autres sénateurs et les 577 députés 7100,15€. Il sera très difficile à F.Fillon d'expliquer cela devant la justice. Crier au complot ne suffit pas.

Cette histoire va rajouter encore au ras-le-bol des français à qui les politiques de tous bords demandent toujours plus de sacrifices. Quand il voient les dépenses engagés par leurs représentants la liste est longue: train de vie de l'Elysée, des ministères, du Sénat et de l'Assemblée Nationale, achat d'un airbus présidentiel plus ce que nous coûtent les anciens présidents Giscard, Chirac, Sarkozi et bientôt Hollande. C'est article paru en 2009 sur le blog de Mathilde Mathieu reste , malheureusement d'actualité.

 Que cette histoire sorte à l'approche de l'élection présidentielle uniquement pour lui nuire, comme le clame Fillon, est en soit une bonne chose. Il ne serait pas normal que le nouveau président arrive avec son lot d'affaires sans que les électeurs soient au courant. Nous avons déjà vécu ça de 2007 à 2012 et l'ambiance du quinquennat fut lamentable. Fillon aurait du s'en souvenir, lui qui fut 1er ministre tout ce temps là.

Mais que Fillon ne s'inquiète pas, les autres candidats à l'élection présidentielle auront droit au mêmes problèmes que lui si d'aventure, ils avaient, comme lui tenté de profiter du système. C'est déjà le cas pour Marine LePen et Emmanuel Macron et les médias et réseaux sociaux doivent être en train d'éplucher les cas Hamon et Valls pour être prêts dès l'annonce du résultat de la primaire de la gauche qui a lieu aujourd'hui (29/01/2017). Pour Mélenchon et Jadot, que personne ne voit au second tour, pas de soucis.... pour le moment . Quand à Artaud et Poutou qui auraient abusés du système....c'était pour rire!

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article